ÉQUIPE DE COMPÉTITION   >   COMPÉTITION Définition
 Lexique
 Rubans
 Obstacles

Lexique
 
Remonter

Barrage Épreuve éliminatoire lorsque deux compétiteurs ou plus ont réussi le parcours sans fautes. Le gagnant est le cavalier qui termine le parcours le plus rapidement et avec le moins de fautes, sur un parcours raccourci. On retrouve les barrages dans les épreuves de sauteurs.
Chasseur Le cheval de chasse évolue sur un parcours d'obstacles qui ressemble aux obstacles naturels rencontrés à la chasse. Au cheval, on demande puissance, souplesse, équilibre et surtout régularité. Du cavalier, on recherche la performance et l'élégance. Le couple cavalier-cheval gagnant est celui qui possède le mieux toutes ces qualités.
Équitation Seul le cavalier est jugé dans les épreuves d'équitation. Il est jugé sur le style, l'élégance, l'efficacité et la maîtrise du cheval, et ce, tant sur le terrain plat que dans les sauts d'obstacles.
Erreur de parcours Les tracés de compétition sont préétablis par le dessinateur de parcours. Si un participant franchit un obstacle hors de l'ordre du tracé, ou s'il en oublie un, il y a erreur de parcours.
Foulée Mesure de distance parcourue par le cheval; une simple foulée équivaut en moyenne à 12 pieds. Les distances entre les obstacles sont calculées à partir de cette équivalence.
Marcher le parcours Les cavaliers ont la permission de marcher le parcours, dans les divisions de sauteur, pour étudier de près les obstacles et mesurer les foulées entre les obstacles. Une foulée de cheval équivaut en moyenne à quatre enjambées humaines. Marcher le parcours permet au cavalier d'évaluer les difficultés du parcours.
Parcours sans faute Il y a parcours sans faute lorsqu'un cavalier et sa monture, dans une classe de sauteur, terminent un parcours sans pénalité de temps ni d'obstacles.
Rivière Petit fossé rempli d'eau; une petite barrière indique l'endroit où il faut encourager le cheval à sauter. La largeur de la rivière peut atteindre 12 à 14 pieds.
Sauteur Le cheval sauteur évolue également sur un parcours d'obstacles de couleurs vives et plus élevés qu'en chasseur. Ces épreuves sont destinées à démontrer, chez le cheval, sa franchise, sa puissance, son adresse et son respect de l'obstacle; chez le concurrent, ces épreuves démontrent la qualité de son équitation.
Rubans
 
Remonter
Rang Couleurs
Champion Rouge, bleu, blanc
Champion réserve Bleu, jaune, blanc
Première Rouge
Deuxième Bleu
Troisième Blanc
Quatrième Jaune
Cinquième Vert
Sixième Rose
Septième Violet
Huitième Brun
Neuvième Orange
Dixième Mauve
Obstacles
 
Remonter

Les obstacles Le genre d'obstacles utilisés le plus fréquemment en compétition sont les verticaux et les obstacles en largeur. Le degré de difficulté est déterminé par sa hauteur, sa largeur, sa construction et son emplacement en relation avec les autres obstacles sur le parcours.
Vertical Cet obstacle est droit et de hauteur variable, sans facteur de largeur. En apparence, cet obstacle semble simple, mais il est l'un des obstacles les plus difficiles pour le cheval à cause de l'absence de ligne de base où le cheval prend son point de référence.
SPA / triple bar Ceci est un obstacle de largeur qui utilise trois éléments en hauteur croissante. Un tel obstacle est relativement simple. Par contre, il est habituellement très large.
Combinaison Cette série d'obstacles comprend une ou deux foulées entre chaque élément. Il peut y avoir deux ou trois sauts différents alignés. Les combinaisons sont très exigeantes. Si le premier obstacle n'est pas franchi correctement, il devient difficile de corriger les pas du cheval dans un espace limité précédant un obstacle et, par la suite, de terminer la combinaison sans échec. Les numéros des obstacles dans une combinaison sont indiqués par le même chiffre suivi de lettres en ordre alphabétique, tels que 1A, 1B, 1C, signifiant qu'ils appartiennent tous è la même combinaison.
Barrière Cet obstacle vertical d'apparence solide et imposant utilise des planches, des balustrades, des clôtures ou des branches de cèdre.
Oxer Cet obstacle est constitué de deux éléments afin de créer un effet de largeur. L'oxer parallèle, où la barre avant est de la même hauteur que la barre arrière, est l'obstacle le plus difficile à sauter puisqu'il exige une perception de profondeur exceptionnelle de la part du cavalier et de son cheval.
La rivière Une petite haie démarque habituellement le bord de l'obstacle. Par contre, celui-ci peut aussi être placé au centre de l'eau. La largeur de cet obstacle d'une distance de 12 à 16 pouces fait en sorte que cet élément du parcours est difficile à négocier. Le cheval doit atterrir de l'autre côté du ruban blanc placé à l'extrémité de l'eau, sinon des fautes d'obstacles sont ajoutées.